De nos jours, la vidéo est omniprésente que ce soit pour enregistrer les premiers pas de bébé, la recette de tante Gertrude, un tutoriel de broderie anglaise. La vidéo c’est démocratisée, et la qualité est au rendez-vous, même avec nos appareils mobiles. Ne nous gênons plus, utilisons les, filmons !
Par contre, avec ce type d’appareil, il sera difficile de tourner le prochain Avatar, ou la suite du Hobbit, ce n’est pas l’outil adapté. Les principaux problèmes sont des possibilités de réglage limités, voire très limités ( Android, Win phone) des optiques qui ne font pas vraiment rêver et des accessoires difficiles à trouver. Cependant, des accessoires sont disponibles pour compléter nos mobiles et une tablette comme l’iPad permet de tourner, monter, diffuser à l’aide d’une seule machine. Les mobiles sont donc une alternative intéressante pour certain type de projet.
Quelle que soit le mobile choisit, vous pourrez avoir besoin de certains accessoires concernant :

1 – La stabilité, parce qu’une vidéo qui tremblote, c’est très très difficile à regarder

Les pieds vidéos, vous en trouverez à tous les prix, de toutes les qualités

cmpct_mono_reg_overview_product

2-trepieds-de-table

Manfrotto1
les steadicams, pour tourner vos film tout en restant en mouvement


Les dolly, pour des travelings de folie

iStabilization

IFLOW with Pro skateboarder Josh Clark from IFlow Pro on Vimeo.

Mobislyder from Glidetrack on Vimeo.

2 – Le son, parce qu’une bonne image ne vaut rien sans un bon son.

On peut même dire qu’un film peut être regardé avec une image de piètre qualité, alors que si le son est mauvais, on zappe ! Il vaut mieux investir dans un bon micro que dans un complément optique, surtout qu’un bon micro se garde longtemps. Les micros intégrés n’étant pas de très bonne qualité, il vaut mieux les remplacer par des micros externes. A vous de choisir quelle solution vous convient le mieux.

Rhode

3 – L’éclairage, parce qu’un mobile n’arrive pas à bien filmer lorsqu’il n’y a pas assez de lumière

Dans ces cas là, il perd le point et se met à le chercher comme un fou. Une seule solution, éclairer. Vous pouvez le faire en allumant toutes les lampes disponibles dans la pièce, ou alors en apportant votre éclairage. Vous pouvez faire dans le gros avec des éclairage spécifiques, mais on perd la facilité de tournage qu’offre les mobiles, ou alors vous pouvez éclairer avec un éclairage Led. Alors, là, il y en a pour tout les prix, de l’import direct de chine au produit de marque comme Manfrotto ou Rotolight.
rotolight
 

Maintenant que l’on a vu les accessoires généraux, regardons ce qui est spécifique à certains mobiles

Ne pas oublier qu’un smartphone n’est rien sans l’écosystème qui va avec ! Si vous voulez filmer avec, faite le bon choix !

– les winphones,

fonctionnent avec le système Windows 8. Si certains appareils ont des optiques intéressantes (pas beaucoup), il leur manque des applications dédiées. C’est simple, il n’y en a pas.

– Les mobiles fonctionnant avec Android,

Le poids lourd des systèmes d’exploitation mobile en nombre de machine installées, mais pas en nombre d’applications !!! Là aussi il y a un manque, mais la situation n’est pas catastrophique et, doucement, elles arrivent. Pour la prise de vue, il y avait cinedroid, mais il n’est plus développé, il reste cinema FV-5 qui possède quelques fonctionnalités intéressantes mais qui reste très en dessous d’un filmicPro. ( iOs). Pour les accessoires, c’est encore pire vu qu’au niveau des dimensions des appareils,  chaque fabricant peut faire ce qu’il veut, il n’y a pas vraiment de standardisation, ce qui implique des petites séries, donc pas de marché viable.
Mais le marché Android, se réveille, vous pourrez trouver (en cherchant bien)

Dans la suite de l’article, nous parlerons des mobiles sous iOs