Maintenant que nous avons fait le tour de l’interface générale de Twine2, nous allons découvrir l’interface de la création d’histoire.
Pour faciliter les explications, j’ai créé un livre jeu, Le sortilège du Musée. Cette histoire se passe au musée Requiem d’Avignon.
 
Toutes les histoires de Twine ont un point de départ, un Passage d’origine. Ici, je l’ai nommé Entrée du Musée
Twine-EcranHistoire-1
Tout commence par ce Passage, tous les liens, vers les passages suivant. Tout commence là.
En ajoutant deux crochet d’ouverture [[ et puis deux crochets de fermeture ]] autour de quelques mots, vous ajoutez un hyperlien qui va  diriger l’utilisateur vers un autre Passage.
Voilà le code :
J’entre dans  [[le hall du musée]] ou je me dégonfle ?
Ce qui donne
Twine-EcranHistoire-2
Ces hyperliens, symbolisés par les flèches, permettent de se déplacer de passage en passage. Cela crée l’apparence d’un Livre dont vous êtes le héros. Twine créé automatiquement les passages suivant qui sont indiqués dans un passage. cela vous évite d’en oublier 😉
Attention : les noms de passage sont sensibles à la casse et aux espaces qui trainent !. [[Hall du Musée]], [[hall du musée]], [[     hall de musée     ]] et [[Hall du musée]] sont des titres de passages différents !
 
Twine va vous montrer visuellement comment vous avez connecté les passages utilisant des liens.
Comme vous pouvez le voir, lors de l’édition de la carte générale des passages, ils ont chacun une fenêtre séparée avec leur titre et un résumé de leur contenu. Il suffit de double cliquer sur le passage pour pouvoir l’éditer.
Twine-EcranHistoire-3
Note : les passages peuvent être déplacés pour plus de lisibilité
Maintenant que nous avons quelques passages, voilà une rapide explication de l’interface :
Twine-EcranHistoire
Une histoire peut donc être affichée de manières différentes afin d’en avoir une vue plus synthétique.

  • Il y a l’affichage des titres et des résumés qui permet une édition des passages :

Twine-EcranHistoire-3

  • L’affichage des passages avec juste leur titre

Twine-EcranHistoire-4

  • l’affichage de la structure de l’histoire, qui, par exemple, permet de voir si des passages sont orphelins

Twine-EcranHistoire-5

Une fois que votre histoire commence à tenir la route, vous pouvez la tester :

Twine-EcranHistoire-6

 
Le prochain article de Blogomadaire détaillera d’autres possibilités de Twine, mais maintenant vous en savez assez pour vous lancer.
Ne pas oublier :

  • Saisissez vos textes dans Word ou un autre traitement de texte avant de l’importer dans Twine, ça pourra vous éviter des fautes de grammaires et d’orthographes,
  • Sauvegardez fréquemment,
  • Faite tester
  • Faite tester encore et encore 😉

Amusez-vous bien