Vous voulez faire passer un code dans un message, ni vu ni connu ?
Voilà de quoi y arriver à chaque fois  (enfin presque), un outil qui risque de bien nous servir dans un avenir proche

Comment ça fonctionne ?

Les lettres de votre tweet sont remplacées par des lettre similaire mais dans un codage différent (Unicode) qui est utilisé pour cacher votre message caché. Cacher des messages dans d’autre message est appelé de la Stéganographie.

Voici donc de l’encodage ?

Pas vraiment, car toutes les personnes qui vont VRAIMENT chercher votre message, vont le trouver. On dira qu’il est dissimulé, comme un commentaire dans du code informatique.

Et on peut l’utiliser pour tout les type de texte ?

Normalement, il n’y a pas de problème. Si rien ne vient modifier le texte, cela fonctionnera. Avec twitter et les courriels, c’est ok, mais pas avec FaceBook.

C’est génial mais puis-je utiliser n’importe quel caractère dans mon message caché ?

Et non, (faut pas rêver quand même !) votre message caché va seulement contenir les caractères suivant :  abcdefghijklmnopqrstuvwxyz123456789’0.:/\%-_?&; (6-bit charset). On utilise cette méthode comme ça nous pouvons cacher des message plus long

Mon tweet ne fonctionne pas, est-il corrompu ?

Oui votre message est corrompu si vous ne pouvez décoder votre message alors que vous l’avez correctement (sans rien oublier) et que vous n’avez pas copié de caractère en plus.
Si votre tweet en entier est complètement corrompu, vous pouvez essayer de le retrouver manuellement. Bon ok ce n’est pas de tout repos, mais vous allez y arriver. (Allez donc ici pour des conseils techniques).
Comme tentative de récupérer votre tweet, vous pouvez essayer d’y ajouter des espaces au début. Ceci peut aider à réaligner la limite des 6 bits.

Si le tweet est seulement corrompu au milieu vous pouvez essayer d’ajouter des espaces à cet endroit du tweet. Bonne chance!