Me voici de retour au Marseille Web Fest !
Pour moi, c’est souvent une aventure que de me rendre à Marseille dans un lieu que je ne connais pas
Cette fois-ci, cela a commencé par une erreur de Plan, le service GPS d’Apple. Vous me direz, qu’elle idée d’utiliser Plan comme GPS, ok, vous avez raison, mais utiliser ce service c’est comme ajouter un peu de poésie à l’utilisation d’un GPS. Vous ne savez pas qu’elle erreur il va vous faire ni à quel moment et ce n’en est que plus beau.
Bref après un petit détour par Martigues, j’arrive au parking Bourse, parking payant je précise, (18€13 la journée quand même !)
Je trouve le World Trade Center, monte à la mezzanine, récupère mon badge et j’entre dans la salle pour la première table ronde
HOLLYWOOD ET LA RÉVOLUTION DIGITALE
Table-ronde Hollywood et la révolution digitale
Pas de nouveautés ni de scoop à attendre de cette table ronde. Il n’y a rien de nouveau de l’autre côté de l’atlantique. La révolution s’appelle crowndfunding et les Remix, fan art et autres mashups sont toujours à l’origine de crise d’urticaire de la part des ayants droits. Bref il semblerait que le système de la TV et des networks, même s’il n’est pas au mieux de sa forme, a encore de beaux jours devant lui.
Vers 11h nous avons droit à une courte pause, il faut dire que nous n’avons pas vu le temps passer, tellement la discussion était intéressante.
De la reprise jusqu’à 12h30 : Keynote L’AVENIR [DE VOS PUBLICS] EST ENTRE VOS MAINS de Timothy Duquesne. Timothy que j’avais rencontré lors du premier Web Fest est venu présenter son travail. Un peu tendu, il s’est brillamment lancé dans une explication sur le pourquoi et le comment de la réussite d’un projet.
Dans son livre il a listé pas mal de caractéristiques nécessaire à la réussite d’un projet, mais le plus important reste encore la sincérité et le travail acharné.
L'avenir de vos public est entre vos mains
J’attends de voir son livre une fois fini, pour l’instant il n’avait qu’un exemplaire de démo. Même si je ne sais pas si le format livre papier est le plus à même de remplir le rôle de réceptacle du savoir transmédia que Timothy veut faire remplir à son livre.
Une application mise régulièrement à jour, c’est pas mal (pas obligatoirement comme l’application des Simpson, quoique 😉 ) pour un projet qui déborde de liens complémentaires. ou des QR codes, mais le livre numérique mis à jour, c’est quand même le plus pratique. Oui je sais, je radote.
L'avenir de vos public est entre vos mains bis
Déjeuner et mise en réseau. Petite discussion avec Timothy et Joel Bassaget à propos de mise en avant de programmes alors que nous partageons une crème fouettée à manger avec une cuillère en chocolat. (pas aussi évident que ça à manger d’ailleurs !)
14h Keynote YAHOO ! Par Adam Besserman (Yahoo)
Belle pub pour la façon de créer du contenu à la Yahoo et surtout belle explication nous expliquant le fonctionnement de la machine Yahoo et de leurs contenus contextualisés. Bref d’après ce que j’ai compris, que du gros, du lourd, que des projets capables de faire de l’audience car le but de Yahoo est de faire du chiffre. Pas de projets expérimentaux, du commercial, encore du commercial et toujours du commercial. Il en faut je sais mais là, c’est poussé à son paroxysme. Cela dit, il y a forcément des projets qui sont fait pour.
En tout cas bravo à Adam car son exposé était clair, la vidéo sur mobile est en train d’exploser !
Yahoo
15h Keynote : THE POWER OF THE LEAN GOVERNANCE par Frédéric Josué (Havas)
Grosse pub pour la manière de diriger de Google. Oubliée les manif anti Google-Bus en Californie ou certaines mises en garde, ou bien les risques liés à la scalalisation à l’extrême des travailleurs. Bref l’enfer est pavé de bonne attention et même si le régime de la cinquième république est mourant, dixit Frédéric Josué, je ne sait pas si une Googlecratie ou une FaceBookCratie serait mieux. Bref c’était une Keynote intéressante mais qui détonnait un peu parmi les autres, on avait un peu de mal à la relier à l’écosystème des Webséries ou du Transmédia (Français)
et pour compléter la journée, une table ronde LE CANADA, ELDORADO DE LA WEB SÉRIE ?
Canada, eldorado de la web série
Des aides qui, par exemple, permettent aux jeunes sélectionnés de se consacrer à la création sans avoir à chercher un distributeur. On retrouve le même type d’aide que chez nous. Le FIP, l’aide sélective de TV5 et le crédit d’impôt. Bref rien de vraiment neuf pour des français qui ont des aides régionales, locales et le CNC.
Vous pouvez aller au Web Fest aujourd’hui avec les projections des 25 Web séries internationales sélectionnées.
 
Pour aller plus loin :
Le blog dédié aux webséries de Joël Bassaget et surtout ses sujets traitants du Web Fest : Le monde entier veut venir à Marseille et 25 web-séries  pour zéro euro
Le site du Web Fest
Le site du PRIMI partenaire des Web Talk