Ça y est, vous avez une idée d’histoire interactive, d’univers Fantastique ou de SF comme vous n’en avez jamais eu. Vous voulez profiter des vacances pour l’améliorer. Vous rêvez de pouvoir l’écrire afin que que tout l’univers puisse y jouer.
Ok, mais comment écrire une histoire interactive ?
Voici rapidement quelques trucs pour vous y mettre, après, vous n’aurez plus d’excuses…
La première étape, la plus importante, c’est d’avoir une idée. Avoir une bonne histoire, un univers cohérent est impératif, et pour ça il va vous falloir réfléchir.
  1. Prenez donc un papier et un crayon, une ardoise et une craie, votre ordinateur préféré, votre tablette adorée, ce n’est pas important. Il vous faut de quoi mettre vos idées noir sur blanc.
  2. Écrivez TOUTES les idées qui vous viennent sur votre feuille, même les plus farfelues, vous ferez le tri après. Ce brainstorming vous facilitera la tâche lorsque vous en serz à l’étape suivantes, les fiches.
  3. Essayez de mettre au propre toutes vos idées. Le mieux est d’utiliser des fiches pour rendre le travail plus aisé. Comme le dit Nathalie Lenoir dans son blog:”Consacrez en une à la structure d’un scénario, une autre à la caractérisation, une à lécriture d’une scène, d’un dialogue et ainsi de suite.” A vous de jouer !
  4. Maintenant commencez la rédaction de votre histoire, et rappelez-vous vos cours de français du collège, chaque histoire a besoin d’une intrigue avec un début, un milieu et une fin. Et ça c’est TOUJOURS valable, que vous écriviez de la Fantasy, de la Science fiction, de l’Horreur, du Fantastique bien de chez nous ou une histoire se passant au boulot.
  5. A partir de ce moment, il y deux (ou plus ) approches.
  • Soit vous écrivez la première version de l’histoire d’un trait, et ensuite vous travaillez chaque approche entièrement avant de passer à la suivante.
  • Soit vous écrivez quelques pages, jusqu’au premier conflit et à partir de là,
    • vous cherchez deux ou trois approches différentes que le personnage pourrait choisir.
    • Écrivez plusieurs pages pour chaque approches différentes et continuer votre histoire en développant chaque choix,
  • Faites ça autant de fois que vous le jugerez nécessaire pour avoir une histoire convaincante. Pensez bien à faire en sorte que chaque choix soit unique. Résistez à l’envie de souvent réutiliser la même fin car, en faisant cela, vous allez rapidement nous faire sortir de l’univers !
  • Et surtout, n’oubliez pas d’incorporer des conflits, car c’est grâce à eux que votre histoire va devenir intéressante. Si votre héros gagne à tous les coups, votre intrigue sera inintéressante, par contre s’il progresse que d’un pas vers la résolution finale, à chaque étape, là vous tenez une bonne histoire.
  • Le problème c’est que votre histoire n’est pas linéaire, et que votre gameplay va influencer votre histoire et votre histoire influencer votre gameplay. L’écriture va donc être une sorte de va et vient entre ses deux entités de votre projet.
  • Si le logiciel ne gère pas seul les embranchements, pensez bien à indiquer à votre lecteur vers quelle page il doit continuer sa lecture.
  • Tester sur vous même votre histoire, et ensuite, essayez de trouver des testeurs. Vérifiez bien que tous les embranchements fonctionnent correctement et que votre histoire est fluide. N’hésitez pas à demander leur avis à d’autres personnes afin de modifier votre histoire pour qu’elle s’améliore.
  • Une fois votre histoire bien polie, mettez la en ligne, réalisez une application pour mobile, un ebook, bref diffusez là !

Maintenant que vous avez une méthodologie succincte pour créer vos histoires, voyons les outils disponibles pour les réaliser.
Les outils, prochain article …