Cela fait un moment depuis ma dernière publication d’une compilation de liens, en voici donc une toute fraiche, Enjoy !
Je tiens à souligner, cependant, que The Arrglington Jump a fait un excellent travail pour capturer les principaux événements de la semaine dernière dans ce qui, je l’espère, deviendra un événement phare.
SXSW Roundup – Simon Staffans
South by Southwest Interactive me semble être le genre d’événement fait pour un excellent travail en réseau. Mais, quelque fois, il faut quelques semaines pour voir réellement les développements importants qui vont en sortir. Néanmoins, Simon Staffans a fait un excellent travail en résumant les principaux panels relatifs au Transmedia, sans oublier d’autres faits importants du festival. Voir aussi les parties deux, trois et quatre.
Transmedia Rising – JWT
Ce “rapport», de l’agence de communication JWT, fait l’excellent travail de récapituler des principes de base, les thèmes et les acteurs principaux dans le domaine du Transmedia. Il peut  s’agit d’une mise à jour intéressante même si vous êtes complètement immergé dans le Transmédia.

Voir aussi les commentaires Simon Staffans.

Considérations pédagogiques de la mythologie du Transmédia – Laura Fleming
Laura Fleming s’est taillé une niche admirable en étant sans doute l’expert (peut-être aux côtés de Jeff Gomez et de son travail autour de Never Surrender) dans l’application de concepts Transmedia à la salle de classe. Il s’agit d’un de ses meilleurs articles – une liste simple, succincte à considérer lors de la conception de projets . La plupart des principes Transmédias sont présents :  la collaboration, les liens affectif, la plate-forme (crée sur mesure) pour les expériences – à côté d’une merveilleuse appréciation à propos de la nécessite de créer une «culture de l’apprentissage.” Comme je l’ai écrit précédemment, il serait naïf de penser au Transmedia comme un outil d’enseignement «magique», mais je suis vraiment impatient de voir où la carrière de conseil en plein essor de Laura l’entrainera.
The 10 Most Innovative Companies in Media – Fast Company
Starlight Runner se situe au numéro cinq, “un pionnier du domaine du ” Transmedia “par “l’emballage” d’histoires sur des plateformes multiples. Même si j’ai la chance de siéger dans les bureaux de SLR et d’apprendre de certaines des personnes les plus intelligentes dans le milieu, je crois sincèrement que ce type d’article dans les médias est bons pour l’ensemble de l’industrie pour ce qui est de la construction d’une appréciation du public du travail que les producteurs Transmedia font.
Augmented Reality May Be The iPad 2′s Secret Killer App – Fast Company
Cet article est sans doute un peu “hors-sujet” pour ce blog, mais je pense qu’il reste une lecture essentielle pour tout le monde. La réalité augmentée a un grand potentiel tant pour la commercialisation que pour la narration si elle est appliquée intelligemment, et la domination du marché des tablettes par l’IPAD pourrait être utile. Félicitations à Gary Hayes, , qui est mentionné dans l’article et a été un pionnier dans ce domaine depuis des années. (Il ne faut pas oublier LAYAR qui officie dans le domaine et en Europe depuis quelques années sur les Iphones et Androids)
Chuck Wendig on Worldbuilding
Un autre excellent post de Chuck, qui écrit l’un des blogs les plus réfléchis et les plus pratique dans ce qu’il y a autour de l’écriture. Cet article se penche sur la question du “Monde opposé à l’Histoire”.  Je vous recommande également jeter un œil à la réponse de Lucas Johnson – et si vous êtes intéressé par l’écriture pour le Transmedia, le blog de Lucas doit être bookmarké.
Tools of Change 2011: Technology and the Future of Storytelling – Calvin Reid, Publisher’s Weekly
Cette article est vieux d’un mois, mais je n’ai pas encore de commentaires à son sujet, donc il est ici dans le cas où vous l’auriez manqué. Reid discute du rôle critique que le  Transmedia devra tenir pour l’avenir de l’industrie de l’édition (et croyez-moi, c’est absolument le cas), en se concentrant sur ​​un panel de TOC avec Flint Dille, Jeff Gomez et Jeremy Bornstein. A rapprocher de l’actualité du salon du livre et du calme relatif du coté de l’édition numérique (à part pour ce qui est des application iPad!)