Lire l’article original de Michael Andersen chez notre partenaire ARGnet
MàJ deux liens à lire pour compléter l’article :  Investigating the Possibilities of Transmedia; Collapsus, a Case Study partie 1 et la partie 2 : Investigating the Possibilities of Transmedia; Collapsus, a Case Study


En Mars 2010, la société de radiodiffusion néerlandaise VPRO  a publié le documentaire Energy Risk dans le cadre de ses futures programmations. Le documentaire, de langue néerlandaise, a exploré le passage imminent des combustibles fossiles à des sources d’énergie alternatives. Reconnaissant que l’âge moyen du spectateur de documentaire est supérieur à  55 ans, le réseau s’est approché de SubmarineChannel pour créer une expérience plus engageante qui intéresserait un public plus jeune. Tommy Pallotta a été amenée à  diriger l’expérience et l’expérience Collapsus est né.

Fidèle aux racines documentaires du projet, Collapsus présente un récit global qui se joue dans le futur proche. Racontée à travers les yeux de l’activiste Vera Vlogger  et un casting de personnages secondaires, Collapsus dépeint un monde complexe de profits, les manœuvres géo-politique, et de complot centrés autour de la diminution des réserves de pétrole. Stylistiquement, l’expérience mêlant film d’action avec des scènes vivantes rotoscopées, doit être familière aux spectateurs des projets antérieurs de Pallotta comme Waking Life ou A Scanner Darkly. Pallotta note que “nous nous sommes installés sur un système hybride d’action réelle et d’animation comme choix esthétique, mais aussi pour des raisons de temps et de budget. L’histoire se déroule partout dans le monde, nous avons dû trouver un moyen de raconter une histoire globale qui ne montre pas nos limites.”  Ce récit de base, combinant action réelle et animation,  forme la racine de l’expérience Collapsus. Et tandis que cette expérience passive peut fournir un arc de récit complet, l’histoire est parsemée d’une multitude de possibilités de jouer un rôle plus actif dans l’histoire.

Au bas de l’écran, la barre de vidéo standard a été remplacée par une timeline qui signale les événements majeurs du récit, et le déclenchement de contenu supplémentaire. Pallotta explique que sa vision était de “faire une expérience de narration annotée. Je suis plus intéressé par une narration fragmentée qui reflète notre propre vie en lieu et place d’un récit très construit et forcé. “Reflétant cette vision fragmentée de la narration, les téléspectateurs peuvent glisser leur souris vers la droite à tout moment dans la vidéo pour afficher les fausses news de Citizenergy, ainsi que des clips en langue anglaise du documentaire Energy Risk qui se rapportent directement à des événements de l’histoire. Glisser la souris vers la gauche fait apparaître une carte qui mène le joueur a un contrôle absolu sur les allocation d’énergie et les budgets de recherche du Royaume-Uni et de la Bulgarie. Pallotta explique que le jeu “vous permet d’envisager l’énergie d’une manière qui montre vraiment la relation de cause à effet entre la consommation et la production. En ce sens nous pouvons parler de ce qui se passe sous forme de fiction et de géo-politique, mais le jeu vous place en fait dans une simulation qui rend les problèmes plus concrets et vous guide pour trouver des solutions. ”

À des moments clés dans le récit, un défi interactif optionnel intervient avec des tâches allant de jouer l’un des personnages dans un jeu de Snake aux messages textes encodés et virtuellement décodés et a enregistrer des conversations entre les personnages en utilisant des équipements de surveillance. Bien que ces interruptions du récit soient parfois artificielles, elles offrent généralement des pauses  bienvenues dans des sujets difficiles.
Bien qu’il soit tentant de comparer Collapsus à son homologue thématiquement similaire a World Without Oil, un jeu en réalité alternée concentré sur la situation crée par le pic pétrolier, il est peut-être plus approprié de décrire Collapsus comme une version longue de trailers interactifs comme  Eagle Eye: Free Fall et Six Minutes to Midnigh, qui a mobilisé une plate-forme en ligne pour créer l’illusion d’une l’agence.
Collapsus traite le sujet des énergies alternatives avec soin, et ne fournit pas de réponses faciles. Bien que le récit présente le solaire dans l’espace comme une alternative viable aux combustibles fossiles, les failles du système sont misent en relief, laissant le public libre d’explorer les solutions alternatives. Pallotta note que le projet a été conçu pour la génération connectée (Gen Y), et a été bien accueillie auprès du jeune public. Espérons que ce projet et d’autres du même style  puisse à son tour attirer de jeunes esprits brillants pour s’attaquer aux questions complexes entourant la production mondiale d’énergie et sa consommation.
Regarder la vidéo solution Tommy Pallotta pour Collapsus
Tentez l’expérience de Collapsus par vous-même
Lire la traduction de l’article d’ARGNet sur la présentation de Tommy Pallotta à PICNIC