La série de Netflix, qui semble partie pour battre tous les records, a ouvert de très nombreuses discussions en ligne sur la prévention du suicide et du harcèlement.

(Attention SPOILER

Cet article évoque le scénario de la série. Les passages contenant des informations réservées aux personnes l’ayant déjà vue ou ne craignant pas d’être spoliées sont masqués par défaut et peuvent être dépliés. Le corps de l’article ne révèle aucun élément qui n’est pas présent dans sa bande-annonce ; certains des liens qui y figurent conduisent en revanche vers des articles contenant des révélations.)

Hannah Baker, une élève de première dans un lycée américain ordinaire, s’est suicidée. Sans laisser de lettre. Mais avant sa mort, la jeune femme a enregistré sept cassettes audio, chaque face décrivant l’une des raisons de son suicide, et consacrées et destinées à une personne qu’elle accuse d’être responsable de son mal-être… et de sa mort.

[…]