The Little Armageddon Tour

Waou quelle énergie ! Grosse performance de Skip The Use hier soir au Paloma, Les Lillois y ont mis le feu !

Cela faisait quelques années que nous n’avions pas revu les Skip The Use, depuis le 17 février 2012 au Cargo à Arles pour être précis. Nous avions été bluffés par l’énergie de Mad Bastard sur scène, et la scène était petite. Elle ne lui permettait pas de s’exprimer à sa pleine mesure !

SkipTheUse2014

Samedi soir, à la Paloma, le Lillois a pu donner le meilleur de lui-même, il a fait un show à la Mad Bastard, constitué d’énergie pure, de positivité et de partage. Cela fait plaisir de constater que la bande Lilloise est toujours aussi survoltée !

C’est un spectacle empli d’énergie positive qu’il nous a été donné de voir hier soir, il saute partout sans oublier de nous faire réfléchir avec les paroles de ses chansons, cools ou pas si cools. Nous avons eu droit à une grosse partie du dernier album ainsi que des morceaux du précédent, bref un concentré du meilleur de Skip The Use. Le groupe est fait plaisir de voir que laaintenant suffisamment connu pour se permettre de jouer des morceaux Punk.

Skip The Use c’est un power mix de Pop, Funk, Post Punk et d’Électro. Ce melting-pot de musique attire un melting-pot de spectateurs. Tout ce petit monde danse au rythme des chansons connu du groupe de Lille. La première partie du concert en est pleine et Mad Bastard excelle dans l’art de faire participer la foule. Déplacement de droite à gauche, bref l’interaction permet de fédérer le public. Comment concilier les générations, les emmener voir Skip The Use !

photo 4

Une interaction dont ferait bien de s’inspirer le groupe de première partie car son show en était cruellement dépourvu 🙁

La seconde partie du concert est plus « libre » plus punk, elle semble leur être plus naturelle.

photo 3

Un bémol, la forêt de smartphone à l’écran plus ou moins grand qui fleuri selon les chansons, nous empêchant de profiter pleinement du spectacle étant donné que nos yeux sont naturellement attirés par la luminosité des appareils.

SkipTheUseNime2014Mais le pire c’est que tous ces gugusses filmant ne pourront même pas profiter de leur film qu’ils ont pris en sautillant (si si, il y en a qui filme comme ça !) car le son sera saturé. Et oui, si toi qui me lit tu as l’idée de filmer le prochain concert, pense bien qu’à moins d’avoir un appareil (ou une application) qui te permet de modifier le gain audio, ce n’est pas la peine de filmer un concert ! Le résultat sera une bouillie sonore inaudible !

Bref Skip The Use est un groupe très photogénique et très photographié 😉

SkipTheUse2014Nimes