Mise à jour#1 liens vers les sites Orange et SACD

Petit retour sur la soirée des lauréats de la bourse format-innovant Orange-Beaumarchais 2011

10 projets ont été sélectionnés.

Les voici, avec un petit résumé, dans l’ordre auquel ils ont été appelé pour pitcher : (et là, quand on vous apprend que c’est vous qui ouvrez le bal …)

  • ProjectOne de Hervé CAILLOUX et Athalia CAILLOUX,

Projet transgénérationnel, traitant de différence et d’écologie, ProjectOne vous fera voyager à travers une mythologie Européenne adaptée au XXI ième siècle. Vous en apprendrez plus au sujet de l’Autisme et vous vous investirez (en co-création) dans la sauvegarde du pays mythique de Faery.

 

  • Les Chtarbés de la nature de Zoé DELEPINE et Eva ROLLIN,
    Projet cross-média alliant site Internet, application iPhone, iPad et édition. Ce projet permettra aux jeunes (et moins jeunes) de plonger dans le monde étonnant de la nature ordinaire aux coté d’une grand mère chtarbée de la nature. Vous participerez au premier site d’enfants naturaliste de France. Le programme sera présenté au MIFA d’Annecy.

 

  • Tout est permis de Noémie FANSTEN et Felix COMPERE,
    Un programme transmédia autour du permis de conduire. Une mini-série avec en parallèle des chroniques (web et mobile) autour de la conduite à travers le monde.

 

  • Guide de survie à Marmocity de Mélissa GODET,
    Pastille humoristique d’une minute trente, Blanche nous montre que des fois il est bon de dire au petit ange qui hurle depuis 20 minutes dans le TGV : « TU ME SAOULES » (comment ça c’est du vécu 🙁 ) Humour très second degré, mauvais esprit, un guide de survie pour parent au bord de la crise de nerf.

 

  • Les Mémés d’Étienne JAXEL-TRUER,
    Mini-série d’animation en 3D, les deux mémés s’interrogent sur notre société et ses habitudes. Deux communautés, musulmane et chrétienne démontée joyeusement par nos mémés tantôt candides, tantôt moqueuses, chacune avec ses repères, avec ses souvenirs. Mini-série, blog, jeu « don’tshoot them up », application de « mémés » augmentée.

 

  • Le syndrome de KRK de Benjamin JOSSE,
    C’est l’angoisse ou la certitude, pour des chanteurs, de voir leur chansons devenir réalité. Le programme suit la prétendu thérapie d’artiste célèbre. Web (blog, et détournement vidéo), mobile (podcast et application) et un module court de télévision.

 

  • Le pantalon de XUANGXI de Patricia Eleni KAJNAR,
    Il est venu le temps où la marchandise, sous la forme d’un jean Levi’s taille M, confectionné dans une lointaine province chinoise, réclame son dû et sa part dans le divertissement. Un DG, un ouvier et un contremaitre y laisseront leur peau. A qui profite le crime ? Ce comte fantastique n’est pas là pour le dire. Allant des images documentaires à l’animation stylisée et aux images de synthèse, ce projet multi-écrans traversera plusieurs modes de représentation.

 

  • The True Zoorigins de Lorenzo PAILLAUD et Valery PETROFF,
    Fiction transmédia, elle a pour but de percer à jour toutes les origines de l’humanité. Grâce à la magie des technologies, le spectateur doit y croire. THE TRUE ZOORIGINS c’est une plateforme de diffusion d’un programme court (télévision par exemple), Web et mobile pour participer aux échanges de la « communauté scientifiques», Du gaming à travers du web et des mobiles.

 

  • Michael Maurrison de Vinvent REBOUAH et Eglantine POTTIEZ DE CESARI
    Bienvenue dans la vie abjecte et dérisoire de Michael Maurrison. Faut dire qu’un pote maniaco-dépressif fan de Céline, une mère despote de deux mètres nourrie aux nuggets et un père à l’ADN de caniche, ça aide pas ! Surtout quand on veut devenir Jim Morisson. Michael a 60 jours pour prouver qu’il est un homme, sinon, c’est l’internat militaire. C’est pas gagné vu les épreuves que sa mère lui prépare …

 

  • Maurice et Patapon de Juan RODRIGUEZ et Thierry GARANCE.
    C’est le projet transmédia de la série animée elle-même issue des bandes dessinées de Charb. Le projet est composé de : 

    • Gros délire Pix, à partir d’une image fixe, il faut créer son gag à soi,
    • Gros délire Vidéos, idem mais en film,
    • Gros délire Game, il faut échapper à la colère des personnages visés par un gag de Maurice et Patapon (police, curé, etc) et découvrir des gags cachés.

Cette soirée a permis aux lauréats de l’année de se rencontrer, ainsi que certains lauréats de l’année précédente comme ceux de la borne.
Bon échange sur nos problèmes respectifs à trouver des producteurs ou à faire avancer nos projets. Les solutions des uns pouvant faire avancer les autres.
Prochaine étape, un rendez-vous avec le SACD afin de discuter de ce qui a séduit le jury dans notre projet mais aussi de ce qu’il y a améliorer.

Pour aller plus loin :

Le communiqué de presse d’Orange,

Le communiqué de la SACD.