INCARNATIS logo anime

 

Un petit rappel du projet INCARNATIS, anciennement Triade Némésis, avec le pitch du tome 1

Ethelior

Terre, 2385, en plein Technofascisme.

Seul survivant du massacre de sa famille, Yarel Grinh, un jeune homme de 25 ans cherche à se venger. Tourmenté par des visions le plongeant dans le Passé, Yarel découvre qu’il est la réincarnation d’Ethelior, un puissant mage préhistorique détenteur du Pouvoir de la Science Arcanique. Yarel se lance alors dans une quête extraordinaire pour retrouver ses pouvoirs et affronter ses ennemis, au 1er rang desquels, Akaria, éternelle ennemie d’Ethelior.

Le projet proprement dit :

  • La trilogie de romans augmentés La Vénus d’Ethelior (elle porte le nom du cycle), dont les 3 volumes seront publiés de 2014 à 2016. Le financement des médias du 1er volume a fait l’objet d’une campagne réussie de crowdfunding durant 2 mois sur le site Ulule, 1er site européen de financement participatif.
  • Une chasse au trésor (d’une durée de 3 mois), lancée en été 2015 à l’occasion de la sortie du 1er volume de la trilogie de romans augmentés. Les actions de la chasse aux trésors auront une influence sur la trilogie,
  • Un jeu en réalité alternée (d’une durée de 6 mois), lancé fin 2014 ou début 2015 à l’occasion de la sortie du 2ème volume de la trilogie de romans augmentés.
  • Un jeu permanent Incarnatis, en ligne et dans le monde réel, sera lancé en 2016 à l’occasion de la sortie du dernier volume de la trilogie de romans augmentés.
Plus d’infos
Incarnatis-3

INCARNATIS, les aéroplaneurs de la Guilde volant vers le Tek d’Aksys.

Et maintenant, quelques nouvelles du projet…

Après quelques semaines de ‘travail’ depuis l’enregistrement des comédiens, l’équipe d’Incarnatis nous présente leur première scénette audio. Il y est question des terribles événements qui ravagèrent la Terre en 2199, plus connus sous le nom de « Lunes Sombres ».

LES LUNES SOMBRES memorandum E97-18
« …Exit peuples, nations, civilisations, pays et continents connus. Tout a été pulvérisé… »
Extrait des memoranda de l’Orden Veritas : témoignage d’Ethelior, incarné Yarel Grinh


Pour incarner Ethelior, nous avons fait appel à Benoît Allemane, un grand comédien dont vous reconnaîtrez probablement la voix. Car en plus du théâtre, il fait beaucoup de doublages, l’un des plus connu étant celui de l’acteur américain Morgan Freeman. Nous sommes très honorés qu’il ait joint son immense talent au projet.
Et ce fut une sacrée expérience pour nous, au Studio Piccolo à Paris, où nous avons enregistré les 3 premiers comédiens qui participent au projet.
Vous entendrez également au début du mémo, Stéphane Pouplard qui a enregistré différents textes, dont celui qui sert à introduire les memoranda de l’Orden Veritas. Stéphane intervient notamment dans le doublage de très nombreux films et séries en plus de ses rôles au théâtre.
Un troisième comédien dont la voix devrait vous parler également a enregistré avec nous. Mais vous le découvrirez plus tard à l’occasion d’un nouveau mémo en avant-première…. Alors ouvrez grand vos oreilles et laissez vous conter des événements survenus dans notre avenir… (et si vous avez 30 secondes après, répondez à notre petit sondage express).

Les Lunes Sombres (mémo audio)

La parution du roman augmenté ne devrait pas se faire avant la rentrée 2014. Le mémo audio nous indique dans quelle direction artistique, la production se dirige. A mon avis, il manque une bonne sonorisation en adéquation avec la narration. Un trailer visuellement percutant nous permettrait de nous plonger dans l’univers. Nous attendons la suite avec impatience.

Incarnatis

 

Vous pouvez suivre les avancées du projet sur sa page Facebook  ou son compte Twitter.

 

BenoitAllemane-Marc Frachet

Benoît Allemane et Marc Frachet, quelques mots avant d’enregistrer

Ethelior est une figure emblématique d’Incarnatis. Découvreur de la Science Arcanique, il s’est réincarné tout au long de l’Histoire humaine pour se retrouver en 2385 sous les traits de Yarel Grinh, héros du roman. Une seule voix pouvait à mon sens incarner cette sagesse et ce vécu… Merci à Benoït Allemane, qui par son talent et sa voix si spécifique, a su lui donner vie !