Il y a deux jour, en allant chez mon libraire favori, j’ai aperçu un nouveau livre traitant de hacking et autres joyeusetés technologiques, Expérience Noa Torson, tome 1, NE T’ARRÊTE PAS de Michelle Gagnon. Bon ok, il s’agit d’un livre pour ados, ou jeune adulte, mais j’ai un peu de mal à résister à un livre à propos de piratage informatique, je n’y peux rien, c’est comme ça ! J’adore l’opposition white et black hat…

C’est le premier tome d’une trilogie qui est déjà parue aux USA et qui attend sa traduction en France. Don’t Turn Around, Don’t Look Now et Don’t Let Go
DONT


Noa se réveille sur une table d’opération, une cicatrice en travers de la poitrine. Elle ne sait pas où elle est, comment elle est arrivée là, ni même pourquoi elle a été opérée. Alors elle prend la fuite. Les tueurs à ses trousses confirment vite ses soupçons : rien de tout cela n’est légal.
La jeune fille, hacker talentueuse et solitaire, vit depuis plusieurs années en marge de la société et pense pouvoir semer facilement ses poursuivants. Elle se trompe : pour la première fois de sa vie, si elle veut survivre, Noa a besoin d’aide. Car elle est la clé d’un terrible secret. Et ceux qui la traquent n’ont aucune intention de la laisser s’échapper.

L’histoire est énergique, l’auteure ne ménageant pas ses héros et ne rechignant jamais à leur en faire baver. Quelques clins d’œil à Millénium et à la fille au dragon au début du livre avant que Noa ne se démarque et vive sa vie.

L’histoire se lit vite, avec quelques termes Geek, mais pas trop, c’est écrit par une moldue et ça se ressent, d’ailleurs, le matériel utilisé par les hackers (des macs) fait un peu sourire.
A la lecture de ce thriller, je me suis dit, il va y avoir une partie transmédia, ça s’y prête trop bien, je vais me régaler, ou pas. Il n’y a pas grand chose en fait, on pourrait même dire qu’il n’y a rien. On nous parle d’un repère(virtuel) de hackeur /ALLIANCE/ avec ses salles de chat (mais il n’y a pas de site), on nous fait saliver avec l’AMRF et son site de folie, une entreprise tentaculaire qui joue à créer des médicaments, on nous donne même une « adresse » que je me suis dépêché de rentrer dans mon navigateur, mais cette adresse, /ALLIANCE/NEKEO/#PERSEF_ARMY ne débouche sur rien. Frustrant ! Sur twitter, le hashtag #persef_army, utilisé dans le livre n’est plus utilisé depuis 2 ans ! Bref, pas de transmedia pour ce titre qui pourtant s’y prêtait admirablement bien.

Voici quelques critiques de ce livre faite sur Babelio

Vous pouvez en lire un extrait ici, chez Google

Le site Internet de l’auteure, Michelle Gagnon ainsi que son twitter.